Visite du vendredi 22 juin 2012


La Bataille de la Somme



Du 1er juillet au 18 novembre, cette confrontation qui opposait les Britanniques et les Français aux Allemands fut une des plus meurtrière de l'histoire. Les pertes s'élèvent à 1.060.000 victimes dont environ 442.000 morts ou disparus. Respectivement 419.654 Britanniques (dont 127.751morts et 78.531 disparus), 202.567 Français (39.187 morts et 27501 disparus) et 437.322 Allemands.



Dès 7 H , 32 courageux ChA et amis embarquent à bord du car qui va les emmener à ALBERT en Picardie sur les traces d'une des plus sanglantes batailles de l'histoire humaine.

A 10 H , nous sommes pris en charge par Valérie, notre guide du jour
Nous visitons le Musée de la Somme 1916 d'Albert. Situé au coeur des batailles de la Somme 1914-1918, il retrace la vie des soldats dans les tranchées lors de l'offensive franco/britanique de 1916. C'est à 10 mètres sous terre sur 250 mètres de galeries (de tranchées), que nous découvrons des scènes très réalistes et saisissantes de la vie quotidienne des soldats. Il ne manque que la parole aux nombreux mannequins pour se retrouver dans cette triste période de notre histoire.


Musée de la Somme 1916 d'Albert









La basilique Notre-Dame de Brebières

Une visite rapide de cet édifice très spécial, construit de 1885 à 1895 en style neo-bysantin par l'architecte picard Edemond Duthoit et qui est le principal monument de la ville.



Le temps passe mais la mémoire reste. Que de pertes de jeunes vies qui disparaissent, et dans quelles souffrances. Pour qui, pourquoi....???

Nous apprenons également "Pourquoi le coquelicot a été choisi comme symbole du Souvenir des soldats morts au combat".

Un écrivain a été le premier à établir un rapport entre le coquelicot et les champs de batailles durant les guerres napoléoniennes au début du 19ème siècle. Il avait remarqué que les champs qui étaient nus avant le combat se courvraient de fleurs rouge-sang après la bataille.

Le Lieutenant Colonel John McCrae, un médecin militaire canadien établit le même rapport entre le coquelicot et les champs de batailles et écrivit son célèbre poème "In Flanders Fields" ("Au Champ d'Honneur") durant la Première Guerre. Le coquelicot devint rapidement le symbole international des soldats morts au combat.







La taverne du Cochon Salé

Après cette leçon d'histoire, le car nous emmène à "La taverne du Cochon Salé" et tous les participants vont apprécier le repas très complet, servi dans une ambiance très amicale et très chasseur.....







Sites des batailles

Vers 14 H nous repartons en car pour un circuit souvenir des divers sites de batailles: THIEPVAL, BEAUMONT-HAMEL - site de collines sur lesquelles les jeunes divisions inexpérimentées vont se fracasser : pertes de 58.000 hommes, dont 20.000 tués en 1 jour, DELVILLWOOD - mémorial sud africain. La TOUR D'ULSTER - monument à la division irlandaise. La BOISELLE - énorme cratère de 100 m de diamètre et 30 m de profondeur de la mine de LOCHNAGAR et POZIERES - lieu de la première attaque des chars MARK I britaniques.




Mais que le temps passe vite, 16H30 nous prenons congé de notre guide, et reprenons le chemin du retour.  












Journée bien remplie, très passionnante et chargée d'Histoire, nous nous promettons de nous revoir très bientôt pour d'autres activités.

L'amicale du 6ChA