Hommage à Marcel Sacré,

Président d’Honneur de notre Amicale, lors de ses funérailles le 10 juillet 2012.





par René Fabry,  Président de l’Amicale 6 ChA.

Salut Marcel,

- Avant de nous quitter, laisse-moi te dire au nom de tous tes camarades du 6ChA pourquoi tu vas beaucoup nous manquer.

- Nous avons aimé ta passion pour le pays, son armée et ses Chasseurs Ardennais, ton intransigeance quant aux valeurs et principes fondamentaux et ton refus du laxisme général ambiant.    

- Homme de défis, leader dynamique, volontaire et tenace, tu as su, il y a près de 40 ans, à partir de bric et de broc, redonner vie au 6ChA et rendre cette unité de réserve opérationnelle, digne de celle qui, avec courage, a combattu sur la Lys jusqu’au bout de ses forces.

- Ceux qui t’ont succédé au commandement savaient qu’ils héritaient d’un outil parfaitement rodé. Pas question de laisser filer : tu y veillais en bon père de famille.


- D’un optimisme rafraîchissant, tu ignorais naïvement, ou feignais d’ignorer, les obstacles bureaucratiques à surmonter et tu atteignais la plupart du temps les objectifs que tu t’étais fixé.


- Sans doute foncièrement autoritaire, tu avais l’élégance d’ordonner au moyen  de suggestions appuyées. C'est la marque parfaite d’un gentleman, soucieux d’entretenir l’esprit d’équipe et d’assurer la cohésion du groupe.


- Séducteur, souriant et sifflotant, jamais avare d’un bon mot et jamais le dernier pour faire la fête, tu étais le parfait ami. Tu aimais la vie..                                                  


- Nous avons une pensée émue pour Maria, ton épouse, ton soutien et ta meilleure amie et aussi pour tes enfants Denise Nicole et Marc.


- Adieu Marcel, cher camarade et ami, tu nous quittes et tu ne nous quittes pas. Une place est réservée pour toi dans nos cœurs.







par Gérard Van Nieuwenhove


Marcel Sacré .

Maria,
                      Mesdames, Messieurs,

Je voudrais mettre en exergue la symbiose entre Marcel et le 6 Ch.A.
Jeune major d’Aie, en quête de commandement qui ne se réalisera pas, Marcel se convertit à l’infanterie et réactive une unité de réserve de la Province de Liège : le 6 Ch.A.

Il s’y engage à fond et y associe, motive de valeureux Liégeois bien sélectionnés qui formeront une équipe soudée et qui n’auront comme alternative que de s’impliquer de jour et …souvent de nuit pour atteindre un nirvana lors du rappel avec troupe fin 1978.

Il ne se contentera pas d’exercices militaires.

Il fait créer par sa fille Denise l’insigne du 6 Ch.A.

Il rappelle à la ville de Huy l’existence du 6 Régt Ch.A. caserné à Antheit de 1938 à 1940 et obtient le parrainage de la ville le 09 septembre 1978.

Il est à l’origine d’activités « sociales » mobilisant les bonnes volontés, les qualités et compétences des membres du 6 Ch.A. lors d’escapades de week-ends dans les Fagnes et les bois de Spa se terminant par un barbecue à nul autre pareil.

Enfin, depuis la fin de son commandement, il était la cheville ouvrière des repas de corps annuels rassemblant un cadre fidèle.

Marcel, tu as fait le 6 Ch.A., tu as été le 6 Ch.A.. Tous ceux qui  en ont été et tous ceux qui en sont toujours membres te remercient du fond du cœur.

Plaise à Dieu qu’il te donne des escadrons d’anges à mobiliser et à commander.

                    Adieu vieux frère.