Mini trip du 28/09 au 01/10 /2018


Saint-Pétersbourg





Vendredi 28 septembre

09h05            Brussels Airport embarquement à bord du vol SN2837 pour l'aéroport

Pulkovo de Saint-Pétersbourg

   Nous sommes 12 participants de l'Amicale 6 ChA à la porte d'embarquement. Cette fois nous volerons aussi à bord d'un Airbus A320, mais sans les prestigieuses couleurs de l'équipe nationale !

    Tout se déroule sans problème et nous arrivons au environ de 13h00 heure locale.

    L'accueil est réalisé par Mme Olga Markrova notre guide pour le séjour. Le transfert de 15 km vers l'hôtel Nevsky Grand 3* est effectué en minibus.

 


17h00    Après les formalités d'entrée et l'installation nous sommes déjà engagés dans notre première promenade sur la Neva et les Canaux.

   Pour atteindre l'embarcadère nous traversons la Place des Palais. Fruit de l'imagination de l'architecte Carlo Rossi, la Place des Palais est le centre historique de Saint-Pétersbourg.

     Au Nord, le Palais d'Hiver (Musée de l'Ermitage), au Sud le QG de l'État-Major de l'Armée Russe, à l'Ouest l'Amirauté qui abrite l'École de Marine et au centre, une colonne de granit érigée en commémoration de la victoire d'Alexandre 1er sur Napoléon.

    La promenade en bateau-mouche sur la Neva permet de situer un grand nombre d'ouvrages remarquables tels que le  Palais d'Hiver, le Petit Ermitage, le Vieil Ermitage, le Théâtre de l'Ermitage, le Pont du Palais, les Colonnes Rostrales, le Palais de Marbre, le Pont de la Trinité, la Forteresse Pierre et Paul, le Croiseur Aurore, les ponts sur la rivière Fontanka etc.

    Cette fois notre visite sur la rivière Fontanka s'interrompt avant le pont Anitchkov en raison du niveau anormalement élevé des eaux. Ce phénomène est provoqué par le vent d'ouest qui refoule l'eau du golfe de Finlande vers la ville.

 
   

18H00     Retour à pied à l'hôtel avec notre guide. Temps libre et préparatisf pour le dîner et la soirée.

19H30     Dîner à l'hôtel.



    Cette entrée en matière très rapide permet d'aborder avec plus de réalisme l'histoire de cette ville appelée aussi la « Venise du Nord ».

    Construite sur une quarantaine d'îles, traversée par 100 rivières et canaux, elle est le résultat d'un vaste projet d'urbanisme commencé en 1703 sous Pierre le Grand (1682-1725).  Pour franchir tous ces cours d'eau, plus de 800 ponts ont été progressivement construits, justifiant ainsi l'appellation de « Venise du nord ». Sous les impératrices Anna Ivanovna (1730-1796), Élisabeth Petrovna (1741-1762) et Catherine II la Grande (1762-1796) le paysage urbain prend alors ce caractère de splendeur monumentale que nous admirons.

    Capitale de l'Empire russe de 1712 jusqu'a la fin du règne des Romanov, soit jusqu'en 1918, année où les bolcheviks ont fait de Moscou la capitale. De cette époque Saint Petersbourg a conservé son ensemble architectural unique, créé avec l'aide de nombreux architectes occidentaux Italiens en grande partie et Français. Elle est inscrite au patrimoine de l'humanité par l'Unesco depuis 1990.

    En 1914, Saint-Pétersbourg a été rebaptisée Petrograd. Puis, après la mort de Lénine, soit en 1924 Petrograd devient Leningrad. Ce n'est qu'en 1991, suite à la disparition de l'URSS, que les habitants de la ville votent pour le retour à l'appellation Saint-Petersbourg.

    Au cours de l'histoire récente, la ville assista et participa aux évènements glorieux et tragiques des révolutions de février et octobre 1917 et au blocus de 1941-1944, où quelques millions de vies humaines ont été perdues.                             




  Samedi 29 septembre

 09h00              Tour de Ville de Saint-Pétersbourg

De style baroque, construite entre 1753 et 1762 par l'architecte Savva Tchevakinski, un élève de Bartolomeo Rastrelli. Elle présente une façade peinte en blanc et bleu soutenue par des colonnes corinthiennes. Coiffée de 5 coupoles dorées dont la plus haute atteint 52 mètres. L'intérieur comporte un riche décor de stuc et d'or et un magnifique iconostase orné de peintures du XVIIIe siècle.
La cathédrale est consacrée à Nicolas de Myre, patron des gens de mer. Durant l'époque soviétique, elle était une des rares églises de Saint-Pétersbourg qui ne fut pas fermée. Elle est consacrée aux gens perdus en mer et on y trouve des plaques commémoratives portant les noms de marins disparus en mer. Nous avons assisté quelques instants à l'office qui dure 2 heures.

Construit en 1806, le bâtiment de l'Institut Smolny a été commandé à l'architecte Giacomo Quarenghi par la Société pour l'éducation des jeunes filles nobles. Pendant la Révolution de 1917, le bâtiment fut choisi par Lénine comme résidence et Q.G. des bolcheviks, jusqu'au jour où le Gouvernement Soviétique fut déplacé au Kremlin de Moscou. L'institut Smolny devint alors le Siège de la section locale du Parti Communiste et Hôtel de Ville. En 1927, un monument en hommage à Lénine a été érigé en face de l'immeuble. C'est à cet endroit que Sergueï Kirov a été assassiné en 1934. Après 1991, l'Institut Smolny fut utilisé comme résidence du Maire de la ville (Gouverneur après 1996) et pour l'administration de la ville. Vladimir Poutine y a travaillé dans l'administration d'Anatoli Sobtchak 1991-1997).

L'académie a été fondée par Pierre le Grand. À l'origine, elle était censée permettre au pays de réaliser ses propres œuvres artistiques et de luxe, qui étaient jusqu'alors importées à grands frais et former une nouvelle catégorie d'hommes cultivés capable d'évoluer dans les différents cercles de la société russe.

La première pierre de l'édifice actuel fut posée au milieu de fêtes brillantes par l'impératrice Catherine II, le 7 juillet 1765; c'est l'architecte russe Kokorin, directeur de l'établissement qui fut chargé de l'exécution.

Les sphinx du quai de l'université ont environ 3500 ans. Ils sont sculptés dans de la syénite, et se trouvaient à l'origine à l'entrée du temple des millions d'années construit en Égypte près de Thèbes pour le pharaon Amenhotep III. Leurs têtes représentent celle de ce pharaon.

Ces colonnes en granit installées sur la place de la bourse, sont hautes de 32 m. Elles sont décorées de proues de navires symbolisant les victoires navales. Le nom vient du latin " rostrum " : éperon de navire. Elles servaient de phares pour les bateaux rentrant dans la ville. Aujourd'hui, leurs torches sont allumées pour la fête de la Marine, fin juilllet.

Cette cathédrale orthodoxe fait référence au sang versé lors de l'assassinat du tsar Alexandre II qui fut tué à cet endroit par un attentat en mars 1881. Egalement appelée cathédrale de la Résurrection du Christ, elle évoque la fameuse basilique Saint-Basile-le-Bienheureux, le monument le plus féerique de Moscou avec ses bulbes polychromes et ses dômes torsadés d'une exubérance digne d'un palais des Mille et Une Nuits, bordant la Place Rouge et le Kremlin à Moscou. A l'intérieur, on peut admirer de remarquables fresques et mosaïques. Commencée en 1883 sous le règne d'Alexandre III, le fils du tsar martyr, les travaux ne furent achevés qu'en1907 sous le règne de Nicolas II, le dernier tsar de Russie. Située le long du canal Griboïedov, cette cathédrale au style russe médiéval abrite plus de
7500 m² de mosaïques, un record mondial ! En effet, les murs et plafonds sont intégralement recouverts de mosaïques agrémentées de représentations bibliques.

La cathédrale Notre-Dame-de-Kazan est une église orthodoxe vouée à Notre-Dame de Kazan et située sur la perspective Nevski à Saint-Pétersbourg. Elle a été construite de 1801 à 1811 par l'architecte Andreï Voronikhine, sur l'ordre de l'empereur Paul Ier.
Cathédrale de style néo-classique, son dôme culmine à 76 mètres et ses 96 colonnes, en hémicycle, rappellent un peu la Basilique Saint-Pierre de Rome. L'idée d'un « Saint-Pierre russe » en était d'ailleurs venue à Paul Ier lors d'un voyage que fit celui-ci à Rome. Mais l'espace disponible obligea à tronquer la colonnade. Dans sa forme actuelle, le portique semi-circulaire évoque la Basilique San Francesco di Paola de Naples.


                                                                             



                                                                                   
Saint-Pétersbourg a accueilli pendant quatre jours,  
du 2 au 5 août, le célèbre festival St. Petersburg
Harley Days. 4.000 motards de différents pays ont
participé à la parade sur la place du Palais.
Sur le chemin de l'Ermitage nous avons assisté
au départ d'un évènement du même genre.                                                                               
Un très grand spectacle !





 14h17               Visite de l'Ermitage

L'Ermitage, constitué d'une succession de Palais est l'un des plus grands musées de peintures au monde ! Il s'agit de quatre palais reliés par une succession d'enfilades, où la décoration intérieure est à la hauteur des merveilles exposées. Parmi les 400 salles du musée, certaines sont consacrées à l'antiquité grecque et romaine, d'autres aux antiquités égyptiennes ou aux arts et civilisations d'Asie Centrale, du Proche-Orient et du Caucase. Il y a aussi les salles consacrées à la peinture espagnole, flamande, française et à la sculpture. Commencées sous Pierre 1er, les collections de l'Ermitage furent enrichies par Catherine II, qui les disposa dans les salles dites de l'Ermitage, situées dans le palais D'Hiver. Les collections prenant toujours plus d'importance, il fallut adjoindre à ce palais le Petit Ermitage puis, en 1787, le Grand Ermitage, appelé aussi Vieil Ermitage. À la suite de l'incendie de 1837, le Nouvel Ermitage, donnant sur la place du Palais, fut construit et un musée y fut ouvert au public dès 1852. Le palais d'Hiver le seul des quatre bâtiments dont le second étage se visite devint accessible à tous en 1922.

                                                                            


18H00     Retour à pied à l'hôtel avec notre guide. Temps libre et préparatif pour le diner et la soirée. 19H00     Dîner libre : dans un petit restaurant très cosy avec piano droit.




Dimanche 30 septembre

10h00               Traversée du Golfe de Finlande en hydrofoil (+/- 30 minutes)

                                                                            




11h00               Visite des Parcs, des Jardins et du Palais de Peterhof

Situé à l'ouest de Saint-Pétersbourg, sur les bords de la Baltique, Peterhof était à l'origine une métairie où Pierre 1er faisait halte en revenant de Kronstadt. En 1771, commença la construction des résidence d'apparat. Cerné par un immense parc à la française d'un côté et par un parc à l'anglaise de l'autre, Peterhof devait être à l'image de la victoire remportée par Pierre le Grand sur l'armée de Suède: Grandiose ! Construit en 1714, le domaine aux cent fontaines porte bien son surnom de         « Versailles russe ».

12h30     Déjeuner au restaurant Grande Orangerie. 

                                                                           


14h30     Retour vers Saint-Péterbourg par la route.

18h30     Départ vers le restaurant avec notre Guide.

19h00     Diner au restaurant Café Littéraire et cette fois avec un piano à queue.

                                                                            





Lundi 1 octobre

10h00               Visite du Mémorial des 900 Jours de Siège de Leningrad

                                                                                  
Sur la route de l'aéroport au bout de l'avenue de Moscou, place de la victoire, nous découvrons le mémorial relatant la défense héroïque de Léningrad. Il se compose d’un obélisque de 48 mètres de hauteur, une grande enceinte circulaire avec  sculptures et d'une vaste salle souterraine contenant les éléments de mémoire de la vie durant les 900 jours du siège. Le parcours a permis de comprendre ce que ces personnes ont vécu. Un million de morts !


12h00               Check-In, enregistrement des bagages et petit tour des boutiques.

13h45               Décollage, vol et atterissage avec un Airbus de couleur normale. 
                         Retour au bercail en navette sans un seul bouchon, donc normal !

                                                                              


                        
Nous avons découvert une ville riche de par son histoire, ses édifices et ses sites magnifiques. Les transferts et les visites étaient bien organisés et notre guide parlait un français impeccable. L'hôtel était calme et idéalement situé dans le centre historique. Nous sommes très satisfaits du voyage.




A bientôt à l'occasion d'un nouveau voyage.

L'Amicale 6 ChA